Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

Nous intervenons dans le cadre de la prévention secondaire qui est une prévention corrective. Elle peut consister en:

• une sensibilisation au lien entre santé et organisation du travail, aux risques psychosociaux, ...
• un accompagnement des collectifs de travail (intervention psychodynamique, régulation d'équipes, analyse de pratiques, co-développement, ...)
• un accompagnement des équipes en situation de changement organisationnel et technique, ou encore en situation d’évolution forte des métiers
• un accompagnement à l'intégration des risques psychosociaux dans le DUER

Les interventions de niveau secondaire ont pour but d’aider les travailleurs à développer des connaissances pour mieux connaître et anticiper les facteurs et conséquences des risques psychosociaux, mais aussi à ancrer une culture de prévention dans l'organisation de travail en associant les acteurs les plus concernés ou exposés. Ce peut également être la gestion d'une situation qui commence à se dégrader, les effets sur la santé des salariés ou agents et sur l'activité de la structure restant encore limités à des troubles (désengagement, manque de réactivité, ...) sans que les formes de pathologies ne soient pour l'instant avérées.



Exemples d'interventions que nous avons réalisées 

• formation de Comités de direction, de représentants du personnel, CHSCT, encadrement à la prévention de la santé au travail, à la prévention des risques psychosociaux – secteurs du bâtiment, fonction publique, spectacle, …

• Intervention pour élucider les réticences des personnels à changer d’atelier afin de permettre plus de polyvalence sur la chaine et de prévenir les risques de TMS – 50 salariés – secteur agro-alimentaire

• analyse de l’impact d’un plan social sur les conditions de travail et la santé des salariés restant dans une entreprise délocalisant une partie de son activité sur un autre site – 200 salariés – secteur de l’industrie

• Intervention pour comprendre les raisons d’un turn over élevé – 500 salariés – secteur du nettoyage industriel